Pensée et faite autrement.
Société CJS
Apporter autre chose dans un domaine exigeant. Résoudre mieux. C´est en somme le meilleur résumé de ce qui nous motive chaque jour, depuis notre création.
blank blank blank
blank
La Caisse Juridique Suisse, pourquoi ?
(Edito)


En dépit des apparences liées à son nom, la CJS n´est ni une ancienne institution, ni un organisme public.

Elle a été fondée en 2002, avec l´idée d´apporter dans le domaine du recouvrement un peu plus de bon sens, d´intelligence et de cœur. Pour de meilleurs résultats !

Le recouvrement fait en effet partie de ces activités délicates, où, selon la manière de faire, le remède s´avère trop souvent pire que le mal : d´un point de vue financier d´abord, parce que le prix d´un litige peut facilement dépasser la somme litigieuse ; d´un point de vue humain ensuite, parce qu´en traitant mal le débiteur, on aboutit au résultat inverse à celui recherché. En effet, le manque de respect n´ouvre pas la discussion mais la ferme, bloque les solutions et finalement empêche de résoudre simplement ce qui pourrait l´être.

L´espace nous manque ici pour décrire toutes les absurdités que nous voyons dans ce domaine : du mandataire qui envoie une note d´honoraires supérieure à la somme récupérée, à la société de recouvrement qui se sert d´un automate pour téléphoner aux débiteurs… Sans compter tous ceux pour qui, ouvrir la discussion, consiste à adresser une poursuite… !

Face au recouvrement à la machine (ou à la batte, fût-elle « verbale »), nous opposons une conception simple : des collaborateurs humains et hautement qualifiés. Une méthode pragmatique et objective qui vise à résoudre le problème rencontré avec le débiteur et non contre lui. Sans coups ou coûts inutiles. Avec des outils innovants qui vous permettent de suivre votre dossier en temps réel et de comprendre ce qui se passe. Avec enfin un système de rémunération au succès qui n´oppose pas nos intérêts mais les conjugue. Qui nous pousse à réussir, pas à faire des heures ou des théories.

Cette idée du recouvrement, aussi évidente qu´elle soit, rencontre un immense succès. Comme quoi le bon sens et le cœur ont encore de l´avenir. Il suffit de le vouloir.


Jean-Christophe CALMES, av.
Président du Conseil d´administration


 
blank
blank blank blank
Carnet

 Quelques repères
  • Fondation : décembre 2002
  • Société anonyme de droit suisse
  • Siège à Lausanne, d´où elle
    intervient dans toute la Suisse et
    à l´étranger
  • Indépendante et entièrement
    détenue par ses fondateurs, à
    titre privé. Aucun groupe
    économique, financier,
    professionnel ou autre n´y
    possède d´intérêts, ce qui lui
    garantit une entière neutralité.
  • Environ 3´000 dossiers traités en
    2005
  • Valeur moyenne par cas : CHF
    1´500.-
  • Croissance de la clientèle (en
    moyenne annuelle): 50%
  • Perspectives: ouverture de deux
    bureaux à Genève et à Fribourg